[NC-16]Bienvenue à Géolia ! Oubliez les robots pour vous servir ! Les hybrides sont là !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Vivre et laisser mourir [PV : Lacey Tezuka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Fiche de présentation : Ne sois pas timide
Messages : 22
Date d'inscription : 08/09/2014

Arrière pensé
Orientation sexuel:
Hybride de :
Maître de :
MessageSujet: Vivre et laisser mourir [PV : Lacey Tezuka] Sam 20 Sep - 17:18

Haaa les villes. Ce sont des endroits merveilleux où les gens vivent heureux dans leur quiétude quotidienne, bien loin de tout contact physique ou moral avec les bas fonds. Ce n'était qu'une hypocrisie générale qui voulait que tout soit le plus beau dans le meilleur des mondes. Mais ce qui rampait dans l'ombre des building faisait parfois écho au chaos dans les prisons. Ici, dans cet endroit oublié de dieu où le bon côtoie le pire de tellement prêt nous retrouvons le marché noir. C’est un peu comme un simple marché à l'inverse que ce ne sont pas exactement des fruits sur les présentoirs. L'un vendait des répliques d'armes, d'autres des bouts de corps. En vérité les gens communs voient le "marché noir" de cette façon. Comme s'il était possible d'étaler de tels objets comme des marchandises en faisant les mêmes manières que les gens civilisés ?

Le marché noir n'est qu'un concept. Ce n'est pas un lieu où l'on se rencontre. C'est une idéologie, une ligne de vie que peu de gens décident d'emprunter. Dans un quartier noir, dont la lumière ne semble pas vouloir s’engouffrer, il y avait un étalage, bien reclus dans une ruelle pour ne pas attirer l’œil des indiscrets. Une table dressée avec une nappe bien trop usée pour servir à poser de la nourriture dessus. Nagini portait un t-shirt normal mais au niveau de la taille, un turban enroulait ses hanches et masquait derrière sa table le bas de son corps dissimulait sous le drap. Il étai risqué pour lui d'être ici, il le savait mais il était assez vil et surnois pour se sortir de situation bien pire que celle là.

Dans le coin, tout le monde le connaissait, et tout le monde le craignait. Tant au point de vu de son apparence que des produits qu'il mettait sur le commerce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Vivre et laisser mourir [PV : Lacey Tezuka] Sam 20 Sep - 18:46



Qui es tu ?


Cette journée était tranquille et jouissive pour notre très cher Lacey, rien de mieux que la rendre de bonne humeur qu'une proie qui la fait courir partout dans le ghetto, bien évidemment c'était ironique, elle était furax et gueuler tellement fort qu'on pouvait l'entendre dans tout le quartier et le fait qu'elle entend les réponse du gaillard la faisait encore plus rager, c'est dans ses jours la qu'elle se disait qu'elle devait acheté des grenade ça ferais du bien et plus besoin de courir, m'enfin cela faisait déjà un quart d'heure qu'elle court après qu'elle en a déjà marre et les poumons qu'elle avait grâce aux tabac n’arrange pas les circonstance

Arrivé au marché noir ce fut le parcourt du combattant et elle devait bien visé arrivé face a un drôle de stand et que même la cible c'était figé dedans a croire qu'il préféré se faire tué par la crocodile que d'avoir affaire a ce stand, exaspéré, elle rechargea tranquillement son gun et soupira profondément, ne faisant pas attention aux alentour. Et sans adressé un mot elle visa lentement vers le crane puis tire. Mission accomplie, la cible est décédé. Elle rangea ses armes et sortie un briquet ainsi qu'un paquet de cigarette, en prenant une et la mis de suite à la bouche en se retournant et revoyant le stand, observant dans les moindre détail la marchandise, arquant un sourcil et alluma sa clope. Bizarrement elle faisait la liaison de ce qu'elle avait entendu dans les bar d'un hybride qui faisait du commerce illégal,  le regardant d'un air sombre et laissa sa clope en bec, la fumé montant haut dans le ciel pendant que la cigarette se consumé d'elle-même. Fixant celui qui se tenais devant elle.

- Huuum... J'ai peut être entendu parler de toi mais impossible que tu sois une de mes proie je vient de liquidé la dernière que j'avais a faire... Qui es tu ?



Code by Wiise sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Fiche de présentation : Ne sois pas timide
Messages : 22
Date d'inscription : 08/09/2014

Arrière pensé
Orientation sexuel:
Hybride de :
Maître de :
MessageSujet: Re: Vivre et laisser mourir [PV : Lacey Tezuka] Sam 20 Sep - 19:22

L'homme dont le visage était à moitié masqué par les mèches de ses longs cheveux roux releva sa main pour balancer ce surplux capilaire vers l'arrière.Il ne s'était pas attaché les cheveux comme à son habitude et il en payait le prix. Leur gène était minime certes mais il en avait un peu plein le cul de devoir les remettre derrière ses oreilles. Son visage avait des traits fins de jeunes hommes biens éduqué mais ses yeux... Deux fentes noires sur fond jaune tel un serpent. La jeune femme se mit alors à parler se qui fit sourire Nagini. Il s'empressa donc de lui répondre avec toute la délicatesse possible.

- Tous les gens vivants sur cette terre ne sont pas tes proies, ne t'en veux pas de ne pas tous les connaitre~

Et il est vrai qu'elle avait pronnoncé une phrase plutôt stupide. C'était evidant qu'elle ne pouvait pas avoir entendu parler de n'importe qui dans cette ville, aussi connue soit-elle. C'était tout simplement impossible. Assez fière de sa réplique le reptile posa ses yeux sur la marchandise qu'il était en train de vendre.

- Le corps humain est merveuilleux n'est-ce pas ? Et c'est terrifiant de voir avec qu'elle facilité il peut passer de vie à trépas~ Le serpent fit rouler un de ses longs ongles sur le bord de la table. Durant tout ce temps il ne l'avait pas lâché des yeux. Même lorsque cette dernière avait abattu de sang froid un homme. Nagini n'était impressioné par très peu de chose, et cette femme crocodile n'en faisait pas parti. Elle n'en avait pas le luxe. Nagini était quelqu'un de profondement terrifiant, non pas par son physique rappelant les lycéens mais de par son statut calme, noble, courtoie avec une once d'ironie dans la voix. C'était un prédateur féroce, calculateur et méticuleux. Tout le contraire de Lacey qui semblait foncer tête baissée dans n'importe quoi et dont la colère l'emportait parfois sur la raison.

- Je m'appelle Nagini. Et tu as sûrement entendu parler de moi parce qu'ici ce n'est pas toi qu'ils craignent le plus. Il tourna son regard vers les fenêtres des immeubles voisins, confiant et toujours souriant. Je ne suis pas grand chose à part un humble vendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Vivre et laisser mourir [PV : Lacey Tezuka] Sam 20 Sep - 21:28



Méfiance



Il était tout à fait le genre de personne qu'elle ne pouvait pas calculer, ses dires et ses air supérieur, plaquant ses mains sur une table toujours clope en bec. Le regard aussi froid et un léger grognement de crocodile se faisait entendre.

- Si les gens te craigne c'est que tu n'es pas un humble vendeur... Et ravale cette air supérieur avec moi et sois normal ! Ça ne t'apportera rien a part m’énerver !


Elle le défiait toujours du regard et avait rien à foutre de ce qu'il pensait d'elle, elle était certes de sang chaud, mais faut surtout pas l'énerver, elle se méfiait grandement de lui puis soupire en prenant sa cigarette et poussé la fumée hors de sa bouche.

- Le corps humain est surtout fragile... Si tu as vu ce que je vient de faire oublie et tu m'enverra désolé d'un tel spectacle... L'être humain est un être craintif...


Au moment où qu'elle tournait les yeux au ciel, certaine chose qu'il vendait l'intéressait grandement, faisant tombé sa cigarette et l'écrasa au sol avec son pied et se dirigea vers la marchandise et regarda de plus près ceux-ci

- Hum... C'est fiable au moins ?


Elle avait certes ces balles à elle, mais pourquoi pas amélioré son équipement ? Elle restait tout de même dans la méfiance, elle voyait bien que c'était un serpent et les serpents sont tous aussi fourbes et ... Valait mieux qu'elle restait sur la défensive. Son instinct de crocodile lui pousser à être presque immobile en guettant le moindre geste qui lui plaisait pas elle dégainerait.

- Pour en revenir à mes proie...  Je les connais le jour même... Mais tes proie à toi ?.... Me dit pas que tu en a pas je l'ai vu dès le premier regard que tu es un prédateur des plus vicieux qui existe... Moi c'est Lacey



Code by Wiise sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Fiche de présentation : Ne sois pas timide
Messages : 22
Date d'inscription : 08/09/2014

Arrière pensé
Orientation sexuel:
Hybride de :
Maître de :
MessageSujet: Re: Vivre et laisser mourir [PV : Lacey Tezuka] Dim 21 Sep - 12:44

- Quelqu'un de Humble n'est pas forcement quelqu'un de "gentil" pour reprendre tes thermes. La définition exacte est "Qui fait preuve d'humilité, de modestie". Alors que ça te plaise ou non oui je suis un humble marchand~

La situation l'amusait beaucoup il faut dire. La voir s'emporter aussi facilement était juste comique et même s'il demeurait calme en apparence il bondissait de joie dans sa tête. Elle venait de dire que le corps humain était une chose fragile. Nagini n'était pas vraiment d'accord avec ça. Encore une fois il s'amusa à démonter les paroles que la jeune femme pensait censées pour lui prouver qu'elle était une fois encore dans le faux.

- Regarde les bodybuildeur, leur corps n'est pas du tout fragile, au contraire. C'est que que nous faisons de notre corps qui détermine sa fragilité. Et ce n'est pas une loi valable pour toi. En revanche je ne peux pas applaudir tes exploits puisqu'ils ne sont pas fait à main nues.

Le serpent pointa du bout de sa griffe le cadavre du pauvre gugusse étendu au sol. Nagini était quelqu'un d'incroyablement séduisant, oui enfin au dessux de la ceinture du moins. Ses longs cheveux couleur d'automne étaient soyeux et raides comme des queues de pies. En apparence il était sérieux. Peut-être un peu trop poli dans sa façon de parler.

- Je n'ai pas de proie. Tu es déçu ? Contrairement à toi je ne suis pas quelqu'un souhaitant la mort de mon prochain. Il ferma les yeux toujours en souriant et en parlant de sa voix calme. Je suis un peu comme un marchand d'arme. Bon ou mauvais que lui importe, il vend ses armes, point. Il se moque pas mal si elles servent à defendre ou bien à tuer. Je suis dans le même cas. Je me fiche pas mal de l'utilité que tu pourras en faire~

Dans le fond, il savait que ce qu'il faisait étai une chose horrible. Sinon pour quelle raison serait-il ici ? Dans l'endroit le plus crade de la ville pour vendre ses petites potions mhm ? Non Nagini n'était pas stupide. Il ne l'était pas du tout même. Cette monstruosité calculait le moindre de ses faits et gestes. La femelle face à lui avait le sang chaud. Et ce n'était pas simplement une expression, elel était facilement colérique, pour un rien. Ne serait-que parce qu'elle pensait qu'il prenait de grands airs avec elle. Nagini agissait comme d'habitude.

- Tout depend de l'effet que tu cherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Vivre et laisser mourir [PV : Lacey Tezuka] Dim 21 Sep - 14:39



Prédateur ou pas prédateur ?  



Lacey regarda le ciel en respirant profondément, histoire de se calmer et essayer d'avoir du recul, il n'était pas dans ses papier de proie donc forcement elle ne pouvait pas l'abattre non elle n'était pas y obliger, même si elle en avait terriblement envie, plus il parlait pour la contredire avec ses air supérieur plus elle ne pouvait pas le calculer, mais alors pourquoi elle se retenait ? Tout le monde savait qu'elle avait la gâchette facile, alors pourquoi ? Tout simplement, car déjà elle pouvait se servir de lui peut-être même sans qu'il se rendes compte, mais aussi sa marchandise... Certes elle pouvait le tuer et prendre ce qui lui plaise, mais après ? Quand le stock sera liquidé ? Et comment elle serait les info sur ce genre de potion ? Et oui, notre cher croco avait pensé à ça, elle n'était pas aussi bête. Après quelque minute de silence qu'elle avait provoqué elle réussit à se calmer à peu près et commença entrouvrir ses lèvres.

- Et bien tu devine pas, baby ?  Pour que me proie souffre et meurt proprement.

C'est à ce moment la qu'elle laissait comme une aura meurtrière et regarde le cadavre en faisant son fameux sourire et son regard reptilien se poser après sur le marchand, devant lui elle déchargea ses pistolets et laissa tombé les chargeurs au sol.

- Une fois que tu y as goûté tu peux plus t'en passer, si tu en as pas c'est dommage pour toi... Mais entre nous voir la peur sur le visage des personnes qui comprennent que leurs vies sont entre mes mains, il n'y a rien de plus jouissif, certes j'utilise des armes à feu parce que j'adore cette odeur et ce bruit quand la balle part, cette sensation... Je peux tuer a main nues, mais ça ne serait pas pour mon plaisir alors... Libre à toi de penser ce que tu veux, moi je m'en moque royalement de ce que pense les gens... Pour en revenir a l'effet que je veux c'est comme par exemple avec cette proie.

Montre-t-elle du doigt le cadavre, toujours avec ce sourire sinistre et qu'elle le regarda toujours droit dans les yeux.

- Que si par exemple, je faisait exprès de la louper ou touche une partie de son corps non vital... Je veux qu'il souffre encore plus et qu'au bout d'un moment comme un poison l’empêche de bouger pour que je vienne tranquillement l'achever.


Eh oui, quand elle voulait elle était cruelle, sadique et on voyait vraiment que c'était une tueuse a gage, parfois son travail la répugnait quand elle devait tuer des personnes, qui pour elle, devaient vivre, mais la c'était totalement différent, car elle avait éliminé un criminel de la pire espèce. Qu'il n'aurait pas de proie ou non cela ne changeait pas, s'il était vraiment un prédateur lui aussi aurais un plaisir a dévoré ses proie certes peut être pas comme le sien. Mais pour l'heure, elle voulait faire affaire avec le serpent et vu de ce qu'elle a dit vaudrait mieux pour lui qu'il l'arnaque pas.


Code by Wiise sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Fiche de présentation : Ne sois pas timide
Messages : 22
Date d'inscription : 08/09/2014

Arrière pensé
Orientation sexuel:
Hybride de :
Maître de :
MessageSujet: Re: Vivre et laisser mourir [PV : Lacey Tezuka] Dim 21 Sep - 15:35
















Vivre et laisser Mourir
~ Ne soyez pas timide ~





Nagini, devant tant d'acharnement de la part de sa compagne d'infortune, roula des yeux vers son étalage afin de lui en faire la publicité. Lacey était une femme de caractère, ça ne faisait aucun doute, et elle ne semblait pas non plus impressionné par le reptile. Mais dans le sens où ce n'était pas son but, il ne s'en plaignait pas. Ce n'était pas rare de croiser des êtres comme elle dans les bas quartiers. Des gens avec du cran et de la rage aux dents. Dans sa main droite, il attrapa une fiole en forme de losange, orange, qui tenait sur la table grâce à son fond plat, ce qui pour le coup ne formait pas un losange parfait. Il fit tourner la fiole de verre sous le nez de l'aligator comme une balle de tennis sous la truffe d'un chien.

« Celui là par exemple à le pouvoir de changer ton sang en gelé opaque. C'est très pratique lorsque la plait est ouverte et que l'on veut stopper rapidement une cible. En fait, il ordonne au sang de se coaguler. La coagulation est le principe même de la cicatrisation, alors quand ton corps se cicatrise de lui même de l'intérieur ça fait des dégats. Il ne fait pas mal, juste qu'on s'endort progressivement. »
Il le posa ensuite sur la table et en attrapa un autre, vert cette fois ci, donc la forme ressemblait d'avantage à celle d'une étoile. Il le prit délicatement, comme si c'était une chose extrèmement précieuse pour lui. Ces petits bébés d'amour qu'il chérissait tant.

« Déchirement des tissus de la peau. La peau se nécrose et tombe, un peu comme celle d'un serpent sauf qu'en dessous il y a muscle, chair et tendon~ C'est un de mes préférés. Mais si c'est la peur qui te motive à les chasser... »
L'hybride avait bien senti que c'était de savoir qu'elle dominait les autres qui la motivait. Aussi il garda sous le coude l'un des plus puissant qu'il avait. Il sortit, non pas de la table, mais de sa poche cette fois, une fiole ronde, en verre également, noire. Ses yeux prirent une teinte de folie et son sourire s'étira encore en un rictus qui pouvait mettre mal à l'aise. Le mettre des potions était dans la place.
« Peine capitale. Le principale effet est une crise cardiaque par l'accélération du système nerveux. Une surcharge pour le coeur qui lâche. »







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Vivre et laisser mourir [PV : Lacey Tezuka] Lun 13 Oct - 22:18



Peine capital....  



La jeune crocodile semblais désintéressé quand il avait à peine commençait ses explications, mais cela ne l'empêcherait pas de se mettre à son aise, venant alors s'appuyait contre le rebord d'une des tables près du marchand, croisant les bras et faisait tournait un pistolet autour d'un de ses doigts de sa main gauche, baillant parfois. Au moment où qu'elle allait partir, elle se stoppa net quand elle entendit deux mots qui ont attiré son attention « peine capital », clignant des yeux puis écouta attentivement, ce qu'il avait à dire, levant les yeux légèrement ne cachant même pas que son instinct de tueuse s'était réveillé et l'air qu'elle laissait paraître montré bien. Soufflant légèrement pour faire place à un rictus.

- C'est bien jolie tout ça mais est ce que je peu avoir des exemples en images ? Rien me prouve que tu me donne de la camelote


Hausse les épaules en levant les yeux au ciel, laissant un léger soupire d'amusement comme si elle le titillait alors que ses paroles étaient censé dans un sens et qu'elle se méfie toujours de qui et de quoi ont lui dit et encore plus des serpents qui plus ai. Ses yeux brillaient d'une lueur étrange et un rictus vraiment effrayant, ses deux mots l'ont vraiment intéressé et si cette fiole était à la hauteur de son nom, elle risquerait de le prendre et d'en faire un grand usage.

- J'ai le droit a des tirs d'essais ? ~

Disait elle d'un ton à glaçait le sang, allumant une cigarette et aspire une grande gorgé puis la recrache lentement devant elle.


Code by Wiise sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Vivre et laisser mourir [PV : Lacey Tezuka]

Revenir en haut Aller en bas

Vivre et laisser mourir [PV : Lacey Tezuka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybride ou maître ? :: Marché noir-